D’une capitale aux iles estoniennes !

Après notre immersion au parc Lahemaa, il était quand même temps de rejoindre la capitale Tallinn. En toute honnêteté, je me suis intéressée à l’aspect « touristique » de cette ville que la veille de notre arrivée…il faut comprendre que quand vous voyagez sur une longue durée vous ne pouvez pas passer votre temps dans les guides touristiques à peaufiner jusqu’aux moindres détails vos déplacements. L’improvisation devient une part importante du voyage ! Pour Tallinn, je découvre donc que la vieille ville est classée patrimoine de l’UNESCO. Tiens donc intéressant…après avoir posé le camping-car sur le spot qui nous accueillera au final 3 nuits, nous partons, sous un ciel bien couvert, à la découverte de la capitale Estonienne.

Quelle découverte ! On a adoré flâner dans la ville haute dont les terrasses panoramiques nous permettent d’avoir une vue magnifique des toits de la capitale. Le passé historique de la ville se devine avec ses tours médiévales comme celle de Paks Margareeta ou de Pikk Hermann (Il en subsiste 27 sur les 66 tours et bastions du XVIIe s). Tallinn était une des citadelles médiévales les mieux gardées d’Europe du Nord. Quand vous connaissez le passé de ce pays qui a été tour à tour allemande, danoise, suédoise, russe cela se comprend aisément ! La ville compte aussi beaucoup de lieu de culte comme ses 20 églises. L’ambiance générale est paisible…une capitale à taille humaine (400000 habitants) au charme particulier.

La ville haute, le quartier Toompea, était habité pendant des siècles par les barons baltes, la grande noblesse estonienne. Aujourd’hui les ambassades y ont élus domicile comme le parlement estonien qui s’est installé dans le château de Toompea. Les bâtiments aux couleurs pastels s’alignent dans des rues pavées fort agréables et qui débouchent bien souvent sur des monuments impressionnants comme la cathédrale orthodoxe Alexandre-Nevski. A ses abords, nous serons interpelés par un homme en français avec un fort accent russe. Nous discutons quelques minutes et il essaiera à la fin de nous vendre quelques « roubles » ! Et oui, la communauté russe représente 25% des habitants du pays et la cathédrale est un des hauts lieux de culte de cette communauté. Cette communauté fait toutefois l’objet de vives critiques et détient le record de pauvreté dans le pays.

Nos pas nous emmènent dans différentes rues pour aboutir sur la place de l’ancien palais de justice. Là nous décidons de manger au Draakon, une authentique taverne médiévale. La tenancière est en costume d’époque, la taverne est éclairée à la bougie et le menu est très limité et servi comme avant. Ici nul besoin de cuillère, la soupe se boit directement dans le broc et la viande se pique avec des longues baguettes en bois. Ambiance garantie !! Nous dégusterons pour un prix dérisoire une soupe d’élans, une viande de taureau cuite d’une manière indéfinissable et des friands aux légumes. En guise de dessert, nous achèterons dans la rue des amandes caramélisées à la marmite. Le « troubadour » offrira à toute la famille le « coin » de la ville, garantie d’un verre offert dans n’importe quelle taverne de la vieille ville. Les enfants sont sous le charme !

La fin de la visite de Tallin nous emmène dans le quartier des créateurs et au passage sainte Catherine. Petit bond dans l’histoire tant les murs semblent être restés figés au XVIe siècle…

Cette première journée dans la capitale nous a enchanté. La ville en période estivale doit être encore plus belle…quoique…. nous avons grandement apprécié cette visite sans le moindre touriste à l’horizon en dehors de nous :). L’été, les énormes bateaux de croisières doivent très vite saturer la zone.

Après un rendez-vous manqué la veille, nous allons visiter le musée maritime de la ville, le Lennusadam. Ce musée, de part son architecture, détonne dans le paysage ! Construit dans un ancien hangar d’hydravion de l’ère soviétique, sa position en bord de mer, lui permet, en plus des expositions intérieurs, de présenter plusieurs bateaux civils et militaires à quai. Le musée est absolument magnifique, ludique, pédagogique. Le point fort pour nous est sans conteste la visite du sous-marin Lembit, commandé par l’Estonie en 1936 et conservé en l’état. Véritable immersion dans la vie des 32 membres d’équipage. Les enfants ont aussi grandement apprécié de tester le simulateur de vol, la conduite des bateaux miniatures, la réalité virtuelle et le simulateur de jet ski pour le sauvetage en mer. A l’extérieur nous visitons également le brise-glace Suur Tõll qui a une histoire étonnante à l’image de l’Estonie. Bref ce musée est vraiment à faire !

Avant de quitter Tallin, je voulais absolument découvrir le quartier « hipster » de Telliskivi. Ce quartier est aujourd’hui tendance et accueille la « Creative City » dans les anciens complexes industriels. Véritable lieu de création, le street art est partout ! Ce quartier est également très animé grâce au grand marché couvert et aux puces de la ville. Nous avons l’impression qu’ici les langues russe, estonien et Finoise se côtoient sans problème dans une joyeuse animation colorée.

Après 3 jours dans la capitale nous prenons la direction des îles Muhu et Saaremaa à l’Est du pays, non sans faire une pause « intendance » bien connue des camping-caristes ! Après 4 lessives, une recharge complète de la batterie (la 1ère depuis un mois, il était temps !!) et un grand nettoyage de notre maison, nous prenons le ferry, qui en moins de 30 min, nous emmène sur l’île de Muhu. Cette ile est la 3ème plus grande du pays (étonnant car franchement elle est petite) et présente un paysage typiquement estonien. Nous nous arrêtons au musée de Muhu dans le village de Koguva. Ce musée en plein air propose de découvrir les traditions de l’ile, son histoire et la vie de ses habitants. Avec ses maisons type chaumières et ses murets en pierre recouvert de mousse, j’ai vraiment l’impression d’être dans la campagne anglaise. Koguva a la particularité d’être la seule localité où les habitants sont restés indépendants malgré la succession de nationalité des estoniens (danois, allemand, suédois, russe..) en raison d’un décret du XVIé siècle toujours en cours ! Nous visiterons également deux moulins à vent en bois, symbole de ces iles et qui nous donnent l’impression que le temps s’est arrêté.

Saaremaa étant reliée à Muhu par une route, nous arrivons donc rapidement dans la plus grande ile d’Estonie. Pendant 2 jours, nous faisons le tour de l’ile à la rencontre des curiosités locales comme des sites touristiques plus officiels. Ainsi, nous étions curieux de rencontrer le chêne élu meilleur arbre européen de l’année en 2015 et qui a la particularité d’être au milieu d’un terrain de foot. Il faut dire que l’arbre était ici depuis très longtemps et les machines n’ont pas réussi à le déloger, alors il est resté. Depuis, il trône fièrement au milieu du stade et les joueurs ont appris à le contourner 🙂 Insolite mais réel (y compris l’élection que je ne connaissais absolument pas : https://www.treeoftheyear.org/Previous-Years/2015/Dub-na-fotbalovem-hristi)

Nous bravons aussi le vent et le froid pour aller admirer la falaise Panga. L’Estonie est un pays extrêmement plat alors le moindre denivelé est remarqué ! La géologie du terrain de Saaremaa a permis l’émergence d’une falaise de 22m de haut qui domine la mer baltique. Nous profiterons du site pour une petite rando « vivifiante » au milieu d’arbres vraiment étranges qui donnent au site une ambiance assez « mystique »…

Kuressaare ! C’est la seule ville de l’île et abrite un des châteaux forts médiévales le mieux conservé du pays. Le soleil nous accompagnera durant notre balade dans le parc du château. Qu’est ce que cela fait du bien ! Le musée du château nous laissera un peu plus dubitatif…un labyrinthe de salles revenant sur l’histoire du château mais aussi de l’ile pendant les différentes occupations (allemande et russe) de l’Estonie au XXe siècle jusqu’à une exposition d’art moderne où nous retrouverons le pull de Timéo dans un tableau…étrange !

Nous ne pouvions quitter Saaremaa sans aller voir le cratère de Kaali. L’Estonie détient quelques records atypiques dont celui d’être le pays disposant du nombre le plus important d’impact de météorites au regard de sa superficie. Le cratère de Kaali est le plus connu et le plus impressionnant avec son immense cratère de 110 mètres de large et 16 mètres de profondeur né de l’impact d’une météorite il y a 7500 ans. Le site est en accès libre (il se trouve quasiment dans la cours de l’école du village !) mais un petit musée présente les météorites, la géologie du pays etc… Etant hors saison l’accès au musée se fait par une porte au fond de l’épicerie du village et c’est la gérante de la boutique qui nous allume le musée (2,80€ le ticket famille, j’adore l’Estonie 🙂 ! Cette visite sera l’occasion pour les garçons de mieux comprendre ce phénomène particulier. Le homeschooling en pleine action…vive la liberté d’instruction… Nous sommes une nouvelle fois seul à visiter ce site très touristique l’été. Nous prenons vraiment goût à ces visites « privées », je ne suis pas sure qu’un jour nous pourrons retourner à un tourisme de masse…

Nous aurions bien aimé poursuivre notre découverte des iles du pays mais cela fait 15 jours que nous sommes en Estonie, le temps file très vite et avec lui, le corona arrive…l’idée de continuer à faire l’autruche était bien tentante mais tous les vendredis, l’Europe met en ligne une carte de l’épidémie avec un code couleur et de nouvelles règles pour passer les frontières ! Pas le choix, nous devons accélérer le rythme et passer la frontière avec la Lettonie le dimanche 15 novembre au plus tard. Il nous reste donc une semaine pour traverser le pays d’Est en Ouest pour aller visiter Tartu et la région Setomaa. C’est parti…

2 commentaires sur « D’une capitale aux iles estoniennes ! »

  1. Pays surprenant, décors réels pour films sur le médiéval et à la fois périodes plus récentes , musée maritime très bien pour les garçons , Vincent en prof militaire (moment entre père et fils très très bien) , toujours de belles photos , bonne continuation sur les routes en famille. gros bisous

    Aimé par 1 personne

    1. Tout à fait nous sommes aussi surpris par ce « petit » pays ! Les garçons apprennent beaucoup avec ce voyage, nous nous rendons compte au fil des jours des connaissances qu’ils accumulent…ça fait vraiment plaisir 🙂 on vous embrasse !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :